Vous aider à vous réconcilier avec votre reflet dans le miroir, telle est ma mission.
Se sentir mieux, s'accepter, se connaître, voire s'aimer, quelque soit son histoire....
Le secret? Créer une apparence extérieure en cohérence avec une image intérieure non déformée.
Conseillère en Image diplômée d'Etat et praticienne EFT,
J'utilise toute mon expertise et mon écoute pour vous accompagner sur ce cheminement,
aussi bien intérieurement qu'extérieurement,
sans jugement et dans la bienveillance.
"EN COHERENCE" vous propose ses services à Montélimar et environs.

News

Les trois questions à vous poser AVANT de démarrer votre conseil en image

Cela fait un moment que vous y pensez.
Vous avez accumulé vos bonnes raisons de le faire.
Vous avez déjà fait quelques recherches.
Dans tous les cas, cette idée ne vous lâche plus!

Voici, selon moi, les trois points à valider pour réussir votre conseil en image :

  1. « EST-CE QUE JE SUIS PRETE »?
    Entre la curiosité et l’engagement, il y a un (sacré) pas!
    Un conseil en image va vous amener à changer, changer un ou plusieurs points de votre apparence certes mais, plus que tout, changer votre regard et celui des autres sur vous!
    Alors, si vous n’êtes pas sure, si ce n’est pas le moment, si « peut-être mais… », si, si, si… Attendez… Attendez le « déclic », cet élan qui va transformer votre envie en un besoin impérieux.
  2. EST-CE QUE JE LE FAIS POUR MOI? »
    Pas pour reconquérir mon mari. Pas pour faire plaisir à ma mère. Pas pour épater mes copines. Mais pour moi. Et non, ce n’est pas égoïste.
    Ce n’est pas égoïste que de vouloir se sentir mieux. Ce n’est pas égoïste que de vouloir avoir une image qui correspond à la personne que vous êtes aujourd’hui. Ce n’est pas égoïste que de vouloir paraitre sous un meilleur jour pour favoriser une rencontre. Ce n’est pas égoïste que de se donner toutes ses chances pour un entretien professionnel.
    Que vous ayez choisi de faire ce conseil en image est essentiel et je vérifie cela avec chacune de mes nouvelles clientes. Dans le cas d’un cadeau, je m’assure qu’il s’agisse d’une demande de l’intéressé(e) car là encore, nous parlons d’un changement et il ne peut avoir lieu que si la personne concernée y adhère totalement.
  3. « QUEL(LE) PROFESSIONNEL(LE) CHOISIR? »
    Réfléchissez à vos besoins et prenez le temps de choisir une conseillère qui vous corresponde. Recensez les professionnel(le)s de votre région. Assurez-vous de ses qualifications, compétences, références car on trouve de tout, croyez-moi! Puis rencontrez celles que vous avez retenues. Et là, tout est question de feeling. Vous sentez vous à l’aise? Libre de parler? D’exposer vos attentes? Vous sentez vous entendu(e)? Sans jugement? Bref, accepteriez-vous de vous confiez à cette personne dans le but d’être mieux conseillé(e).

Ces trois voyants sont au vert, alors FONCEZ!